• Biographies

    Biographies

  • Un homme paradoxal

    Fritz Jacob Haber

       Bonjour à tous ! Aujourd'hui, découvrons ensemble la passionnante vie de Haber.

       Dans un premier temps nous aborderons le début de sa vie, ses études, sa conversion, son patriotisme et son mariage puis dans un second temps ses travaux les plus importants.

       Chimiste allemand du XXème siècle, il naquît le 9 décembre 1869 à Breslau qui était à l'époque Prussienne. Son père possède une grand commerce de colorants et exporte surtout de l'indigo naturel. Quand à sa mère, elle meurt peu après sa naissance. Son père l'en tiendra pour responsable. Fritz ne s'en remettra jamais. Les atrocités qu'il a commises et la mort de sa mère sont-elles liées ? Même mon blog ne vous permettra pas de la savoir...

        Haber engage ses études au prestigieux St.Elisabeth Gymnasium de Breslau. Il va en ressortir avec un doctorat en chimie organique en 1891. Il fait ensuite le choix d'une carrière académique pour laquelle, il abandonne le judaïsme et devient luthérien car, pour un juif, beaucoup de portes étaient fermées. Pour bien comprendre le personnage, sachez qu'il est élevé dans le plus grand germanisme (littérature, musique...) et de ce fait devient patriote jusqu’à la caricature. Il n’émettra jamais la moindre critique envers le pouvoir, quelle que soit la politique suivie. En 1901, Fritz Haber épouse Clara Immerwahr, originaire de Breslau qui tout comme lui est juive convertie au lutherianisme et possède également un doctorat de chimie, chose de très rare pour une femme à cette époque.
     

    Fritz Jacob Haber 

       Pour reprendre avec douceur, exposons tout d'abord les causes des recherches de Haber pendant près de la moitié de sa vie. Il faut savoir qu'à la fin du XIXème siècle, une vrai question se pose au gouvernement européens : comment nourrir une population mondial qui ne cesse de croître ?Fritz Jacob Haber C'est en 1898 que Sir William Crooks qui est alors président de la British Association for the Advancement of Science, annonce une terrible nouvelle : la population mondiale d'alors qui était d'environ 1,5 milliards d'habitants dépassait largement les capacités de production de nourritures de la planète ! Il prévoit moult guerres et famines d'ici 1931... 

    Fritz Jacob Haber Fritz Jacob Haber

          
    Après ses annonces apocalyptiques, il propose tout de même une solution ! D'après lui la seul manière serait de synthétiser les engrais azotés (nitrate) à partir de l'ammoniac en prélevant l'azote directement dans l'air (l'air de l’atmosphère est composé a 80% d'azote). Mais ce n'est pas ce qui préoccupe les gens à l'époque. Suite aux crises des débuts des années 1900 : la crise de Tanger en 1905 (crise internationale opposant les puissances européennes au sujet de la colonisation du Maroc, qui sera réglée, par la conférence d'Algésiras et la démission, à la demande de l’Allemagne, du ministre des affaires étrangère français) et le coup d'Agadir en 1911 ( incident militaire et diplomatique entre la France et l'Allemagne provoqué par l'envoi d'une canonnière allemande dans la baie d'Agadir au Maroc), alors toute l’Europe vis dans la crainte d'une guerre à venir. Dans une suite logique, ils vont faire une chose sensée... la course aux armements !

    Fritz Jacob HaberFritz Jacob Haber

     

    Comment s'armer sans explosif ? Et oui, les explosifs utilisent énormément de nitrate alors que l'on en n'a déjà pas assez en stock pour nourrir les gens. Pour permettre à l'Allemagne de disposer d'autant d'explosif qu'elle souhaite, notre patriote décide de travailler à la synthèse du nitrate. En 1909 Fritz Haber va fixer l'azote contenu dans l'air, permettant la fabrication d'ammoniac. Quelques temps plus tard en 1913 avec Carl Bosch  ils mettront au point le procédé de synthèse de l'ammoniac (Une des plus grandes avancées scientifique et technique de XXème siècle).

    Fritz Jacob HaberFritz Jacob Haber

      

     

     <-- Machine de Haber pour la synthèse de           l'ammoniac

     

     

    Haber permet ainsi à l'Allemagne d'avoir autant d'explosif et de fabriquer des engrais grâce à ce procédé, sauvant ainsi l'humanité d'une famine annoncée. Vous l'aurez compris notre chimiste allemand va faire d'une pierre deux coups ! Il aura d'ailleurs le prix Nobel de Chimie en 1919 aux titres de ses travaux "pour le bien être de l'humanité". Cela, va poser quelques soucis, car comme nous allons le voir, il est avant tout un criminel de guerre !

      

       Dernière ligne droite pour nous les ami(e)s ! Regardons maintenant les recherches de Fritz Haber sur les gaz.

    Malgré l'apparente clarté des conventions de l'année 1899 et 1907 qui interdisent l'usage de gaz toxique, asphyxiant et de poison dans le cadre d'une guerre, Haber va tout de même faire des recherches en matière de gaz de combat. A l'époque les français étudient le gaz lacrymogène.  Pour Haber, le lacrymogène est un gaz qui irrite et fait pleurer mais n'a pas de conséquence léthale. Il étudie alors  le chlore, qui, plus lourd que l'air, a pour effet de bien se concentrer dans les profondeurs des tranchées. Le chlore liquéfie les muqueuses, les yeux, la bouche ou encore les poumons. Les personnes qui en inhalent peuvent littéralement se noyer dans leur tissus en liquéfactions... Il est nommé capitaine par l'ordre du grand Kaiser Guillaume II afin de pouvoir superviser les premières grandes attaques au gFritz Jacob Haberaz.

    Le 22 avril 1915, il fait déverser 165 tonnes de chlore à Ypres, en Belgique, sur des troupes Canadiennes. Le bilan est de 5000 morts et 15000 blessés. L'attaque est tellement dévastatrice qu'elle permet d'ouvrir une brèche de 6 kilomètres sur le front ennemi. Les Allemands n'oseront pas l'utiliser par peur des retombées de gaz !

    Fritz Jacob Haber

    En rentrant chez lui, sa femme indignée du crime de guerre commis par son mari le mit en garde, il ne voulut rien entendre et elle se suicida. le lendemain Fritz était de retour sur le champ de bataille.

    Toujours en soif de découverte sur les gaz, il va notamment déterminer le temps d'exposition ainsi que la concentration nécessaire d'un gaz pour tuer un homme. C'est la constante de Haber. Il va également mettre au point des gaz encore plus efficaces que le chlore comme le phosgène et l'ypérite. Son nom fait référence à la bataille d'Ypres (1ere fois utilisée en 1917). On le surnomme "gaz moutarde" à cause de sa forte odeur. Il est plus efficace que les autres gaz car il est plus compacte et lourd. N'importe quel contact cutané cause des dégâts irréversibles.

    Haber ne sera jugé pour aucune de ses attaques au gaz car plus tard, certains pays comme l'Espagne ou l’Angleterre vont également utiliser le gaz moutarde. Il sera sollicité de nombreuse fois pour construire des usines d'armes chimiques dans différent pays, notamment la Russie. Il refusera toute les propositions car en tant que patriote, c'est l’Allemagne d'abord.

       Lors de la montée du nazisme en Allemagne, les cerveaux vont fuir, mais pas Haber ! Après l'incident du Reichtag en 1933, Hitler commence une féroce répression, qui deviendra vite un génocide, d’abord sur les communistes, les démocrates, les socialistes, les syndicalistes, les homosexuels, et des groupes ethniques ou religieux comme les tziganes et les juifs.  Il prévoit cependant quelques exceptions, notamment pour les vétérans de guerre, comme Fritz Haber et James Franck. ils peuvent rester à leur poste, mais doivent démettre leurs subordonnés juifs, baptisés ou pas. Ils vont tous les deux refuser.

       Haber meurt en 1934 à Bâle où il c’était exilé. En croyant que l'histoire est terminé vous avez tort puisque à un moment de sa vie fritz Haber à travaillé innocemment sur les pesticides pour améliorer la production agricole. Quelques années plus tard les nazis vont reprendre le liquide élaboré par Fritz, vont le modifier de sorte à augmenter la concentration du produit et mettant en place le gaz appelé aujourd'hui le ZYKLON B qui fût responsable de plus de 3 millions de morts, en particulier juifs, durant la seconde guerre mondiale... En revanche, aujourd'hui son procédé élaboré avec Bosch nourrit plus de deux milliards de personnes sur terre.

      

      Comme le dit E-penser dans sa vidéo, "en cherchant à tuer en masse, il a sauvé l'humanité, et en cherchant à améliorer la condition humaine, il a permis le plus grand massacre de son siècle. Quel sentiment doit-on avoir à l’égard de Fritz Haber ? Admiration pour le savant ou mépris pour l’homme sans scrupules ?"

    Merci beaucoup,

    Kips0

    PS : Cet article ressemble à la vidéo du vidéaste E-penser mais je n'ai en aucun cas recopier. J'ai en effet utilisé certaines de ses sources ainsi que combiné aux miennes !

     

    Pin It

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique