•  

    Une armée complexe.

     

    Le saviez-vous, l’armée Française connait une très bonne hiérarchie. Je vais aujourd’hui vous parler de l’armée de Terre. On discerne quatre grandes catégories qui sont-elles mêmes divisés en plusieurs grades. Dans un ordre croissant au niveau de responsabilités on retrouve les militaires de rang, les sous-officiers puis les officiers et enfin les officiers généraux.

    Nous allons maintenant nous intéresser aux grades qui constituent ces catégories.

      Les militaires de rangs ou bien la troupe sont constitué de Soldats, grade le plus bas de l’armée, qui vont ensuite se distinguer en se voyant nommer Soldat de première classe (ceci n’est pas un grade mais seulement une légère acquisition). Après s’être donc distinguer des Soldats, le militaire pourra devenir Caporal. Il sera alors le chef direct de son groupe de combat. C’est-à-dire une escouade de 10 à 20

    Hommes. Puis au-dessus de lui se situe le Caporal-chef. 

      Ensuite, le militaire passe à la catégorie supérieure en devenant sous-officier. Il sera d’abord Sergent et commandera quelques 

    Hommes puis Sergent-chef. L’adjudant est le grade supérieur avec Adjudant-chef encore au-dessus. Major conclut les grades des militaires sous-officier.

      L’Officier est l’avant dernière catégorie dans laquelle un soldat va évoluer lors de sa carrière. On discerne les officiers subalternes des officiers supérieurs. L’aspirant est le premier grade de la catégorie. C’est en réalité un grade intermédiaire avec celui de Caporal-Chef. Il est attribué souvent aux élèves-officiers. L’aspirant devient ensuite Sous-lieutenant au court de sa dernière année d’étude. Le militaire se voit devenir Lieutenant, Il est alors chef de section ou de Pelton, il commande environ 30 Hommes. Il est aidé d’un Sous-Officier haut gradé. Le dernier grade des officiers subalternes est Capitaine. Les officiers supérieurs sont le commandant, le lieutenant-colonel et le

    colonel. Le commandant est le militaire qui dirige un bataillon, soit entre 300 et 1200 Hommes. Puis vient le grade de Lieutenant-Colonel qui est un intermédiaire avec celui de Colonel qui dirige un régiment.

      La législation pour les Officiers généraux et particulière puisque ce n’est plus un grade obtenable mais un titre. Ils sont au nombre de 4 : général de brigade, général de division, général de corps d'armée, général d'armée.

    Les Grades de l'Armée de Terre de France

    Voilà, l’article est terminé. Cette article ma malgré tous prit une après-midi d’écriture et recherches. Effectivement les différents sites que j’ai utilisé se contredisaient. La faute à une armée vieille de 200 ans qui a connût beaucoup de changements. Il peut donc y avoir quelques fautes notamment pour les fonctions qu’occupes les sous-officiers ou j’ai trouvé très peu d’informations. Pour plus d'informations historique penchez-vous sur ce site.

    J’espère qu’il vous aura plu, passez une bonne soirée,

    Kips0 !

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Une doctrine d’extrême droite complexe et ambiguë.

    Le national-socialisme ou nazisme

     

    Le saviez-vous, le Nazisme est la contraction du mot allemand nationalsozialismus qui a pour signification national-socialisme. C’est une idéologie totalitaire qui appartient au NSDAP, le parti national-socialiste des travailleurs allemands fondé en 1920 et dirigé par Adolf Hitler entre 1921 et 1945.

    Nous parlerons d’abord de l’aspect socialiste du parti avant d’évoquer son idéologie d’extrême droite.

      Le national-socialisme est une idéologie difficile à décrypter. En effet elle réfute le socialisme international, le communisme et le capitalisme et va pourtant Le national-socialisme ou nazisme piocher ses idées dans toutes ses doctrines. Le socialisme du NSDAP n’était pas clairement définit mais Hitler savait ce qu’il ne voulait pas. Il se devait d’être distinct des idées marxistes et bolchevik et du capitalisme. Il était par exemple contre l’économie de marché. Il exprime un attrait pour le Mercantilisme. C’est-à-dire que selon lui, les ressources économiques d’un territoire devaient être prises de force. C’est pour cela qu’économiquement il a mis en place son concept d’« espace vital ».

    Au final les idées politiques, économiques et sociales d’Hitler étaient destinées à toucher le plus grand électorat. Son socialisme n’a jamais été un mouvement principalement motivé par les affrontements internes des classes. Il était au contraire un nationalisme social fasciste et antisémite.

      Il expose ses idées dans son livre « Mein Kampf » en 1925 ou il explique que le nazisme est fondé sur le principe de la supériorité de la race aryenne, de l’extermination de l’autre (« races » et peuples dits inférieurs) et de l’expansion de l’espace vital de l’Allemagne. Entre 1933 et 1945, l’Allemagne et les territoires conquît connurent une dictature du NSDAP. Plus de syndicalisme, plus de libéralisme et pour finir un racisme et antisémitisme criant sur les affiches. La propagande est soutenue par le culte de la personnalité du Führer et celui du pangermanisme. C’est également ce que tous connaît, l’extermination des Juifs Le national-socialisme ou nazisme par les camps de concentration et ceux de mise à mort.

      Pour terminer, je voulais évoquer un aspect que peux connaisse du nazisme : l’antichristianisme qu’il voue. Il rejette cette religion car elle est issue du judaïsme, que l’Eglise catholique serait en réalité « contrôlé par les Juifs ». De plus Hitler rejette les principes fondamentaux des chrétiens comme l’amour du prochain et le refus de l’usage de la violence pour se défendre dans la lutte pour la vie. Effectivement, lui accordera une plus grande importance au lien du sang, au sexe et à la nature pour garantir la reproduction de la race et basera toute sa campagne électoral jusqu’en 1933 sur la violence et la répression par sa milice : les SA.

    Voilà, l’article est a présent terminé j’espère qu’il vous aura plus. La première partie est un peu brouillonne et peu complète, à l’image du socialisme peu clair et inachevé qu’Hitler décrétait, je m’en excuse. Bonne soirée,

    Kips0 !

    Pin It

    3 commentaires